Retour au quotidien

Objectifs

Rééducation : tout pour plus de qualité de vie

Le processus de guérison n’est pas encore terminé à la sortie de l’hôpital, ni au terme du traitement. Le temps de la réhabilitation inclut le retour à la vie sociale. Pour ce faire, il est important de traiter les effets secondaires et de renforcer son corps ou de reprendre confiance en lui.

Il reste bien des questions en attente de réponse, notamment sur la sexualité, le couple, le travail et le soutien financier. Il sera important d’adopter un mode de vie sain, avec suffisamment d’exercice physique et une alimentation équilibrée. Votre qualité de vie en sera nettement accrue.1

Si vous êtes encore en pleine vie professionnelle, nous vous conseillons de rester en contact avec vos collègues. Le travail est un support solide dans nos vies. Néanmoins, n’oubliez jamais que votre santé passe avant votre travail.

Check-list

Cela me concerne-t-til?

Faire le test

Offres particulières des hôpitaux

En matière de réadaptation et de convalescence, les offres proposées en Suisse diffèrent d’un centre à l’autre. Mais ces offres existent de manière standard, surtout lorsqu’il s’agit d’un centre de la prostate certifié. Interrogez votre équipe soignante sur les options dont vous disposez. Les spécialistes suivants pourront vous renseigner :

Infirmière spécialisée

Médecin référent

Psycho-oncologue

Offres accompagnant la rééducation

Orientation et soutien de suivi

Éducation du patient spécifiquement adaptée à ses besoins individuels

Information, conseils et planification en matière de santé sexuelle et de sexologie clinique

Renforcement des compétences/ressources existantes

Aide à la reprise des activités quotidiennes

Information sur les interlocuteurs en ambulatoire, tels que les groupes d’entraide, services bénévoles, psycho-oncologues et services sociaux

Conseils d’accompagnement pour vos proches

Que faire et dans quel but

La réadaptation permet d’améliorer la qualité de vie et d’atténuer de nombreux effets secondaires du traitement anticancéreux tels que douleurs, état d’épuisement chronique ou baisses de performances physiques et mentales.1 La prostatectomie et la radiothérapie provoquent souvent une incontinence urinaire et un dysfonctionnement érectile. Ces troubles peuvent également faire l’objet de mesures de réhabilitation ciblées et efficaces.

Outre la gymnastique thérapeutique spéciale comme la rééducation du périnée et les approches physiques, le plan thérapeutique inclut la musculation et l’endurance. Des unités d’ergothérapie proposent également des exercices de gymnastique cérébrale – pour renforcer, par exemple, la capacité de mémorisation – ainsi qu’un travail sur la posture ou l’adaptation du lieu de travail.

Un soutien psychologique permet de reprendre confiance en son corps, réduire les angoisses et aussi agir sur la douleur. Des formations sont conçues pour enseigner un mode de vie sain incluant une alimentation équilibrée et de l’exercice physique. Agir sur le mode de vie se répercute de manière extrêmement bénéfique sur les effets secondaires et la qualité de vie, comme aussi sur le cancer lui-même (voir le chapitre « Thérapie par l’exercice physique »).

Résultats d’études

La rééducation a permis de réduire de moité le nombre de patients souffrant d'humeur dépressive4–6

La rééducation a permis de réduire de plus de moité les fuites urinaires2

Les participants d'étude ont pu ensuite parcourir des distances nettement plus longues3

Une hausse significative de la qualité de vie a été attestée par questionnaire1

Vous trouverez de l'aide ici

Ligue contre le cancer :

www.liguecancer.ch
Ligne InfoCancer : 0800118811
Lundi - vendredi : 9h à 19h

Office fédéral des assurances sociales :

www.bsv.admin.ch

Ligue Cancer Survivorship

www.liguecancer.ch
(Rechercher sous le terme : « Cancer Survivorship »)

Centres de rééducation oncologique

Diverses brochures sont disponibles auprès de la Ligue suisse contre le cancer, ainsi que dans les hôpitaux et chez les médecins généralistes. Demandez-en à votre équipe soignante. Vous trouverez également des informations utiles sous www.liguecancer.ch et diverses brochures à commander ou à télécharger sous boutique.liguecancer.ch

Adhésion thérapeutique

Persévérer et avancer plus rapidement

En savoir plus

Créer son espace

Ne pas perdre le contact avec soi-même

En savoir plus

Soutien psychologique

De l'aide pour l'esprit et pour faire face

En savoir plus

Références

  • Müller G, Otto U: [Quality of life, psychological distress, and social outcomes after radical prostatectomy. Results from a urology competence center for rehabilitation]. Urologe A 2015;54(11):1555 – 1563. doi:10.1007/s00120-015-3849-5
  • Zermann DH: [The patient after radical prostatectomy: complexity and efficiency of a urological rehabilitation program]. Urologe A 2011;50(4):425 – 432. doi:10.1007/s00120-010-2481-7
  • Müller G et al.: [Specialist uro-oncological rehabilitation after treatment for prostate cancer – update 2015. Position statement of the working group on „rehabilitation of urological and nephrological diseases“ of the German Society of Urology with respect to current S3 guidelines]. Urologe A 2015;54(8):1108 – 1114. doi:10.1007/s00120-015-3857-5
  • APA-OTS: Studie: Lebensqualität für Krebspatienten steigt durch ganzheitliche Rehabilitation signifikant. URL: http://www.ots.at/presseaussendung/OTS_20160204_OTS0069/studie-lebensqualitaet-fuer-krebspatienten-steigt-durch-ganzheitliche-rehabilitation-signifikant. accessed: 2016/10/12
  • Kleine Zeitung Stmk.: So wirksam ist die Reha nach Krebs. URL: https://www.pressreader.com/austria/kleine-zeitung-steiermark/20160514/282746290988369. accessed: 2016/10/12
  • Kurier: Wo Krebspatienten neue Kraft tanken. URL: https://kurier.at/wissen/wo-krebspatienten-neue-kraft-tanken-wie-onkologischerehabilitation-das-wohlbefinden-von-krebspatienten-steigert/179.595.994. accessed: 2016/10/12