Alimentation

Objectifs

Comment votre alimentation peut vous aider

Une alimentation équilibrée, saine et variée – en somme, un bon état nutritionnel – contribuera de façon significative au succès de votre traitement et à la guérison de votre cancer. Une alimentation équilibrée apporte davantage de bien-être et aussi plus d’énergie et de force. Un repas équilibré et sain doit être le plus « coloré » possible et contenir des protéines, des glucides, des graisses (principalement d’origine végétale), de l’eau, des vitamines et des sels minéraux.1,2

La pyramide alimentaire suisse

Recommandations journalières

S'informer

Principes de base de la pyramide alimentaire

Groupes alimentaires :

Les aliments sont regroupés selon leur composition. Dans la pyramide sont représentés les aliments emblématiques de chacun des groupes.

Rapport de quantités :

Dans la pyramide, plus les aliments sont situés près de la base plus ils sont à consommer en grande quantité, et plus ils sont proches du sommet plus ils sont à consommer en petite quantité. Il n’existe pas d’aliments interdits. C’est la combinaison des aliments dans les bonnes proportions qui est la source de l’équilibre alimentaire.

Alimentation diversifiée :

Un régime alimentaire équilibré est composé d’une grande variété d’aliments et tient compte aussi bien des différents groupes alimentaires que des différents types d’aliments au sein de chaque groupe.

Conseils pratiques

Prenez le temps de manger et savourez votre repas par tous vos sens (goût, odorat, vision).

Mangez en famille et avec vos amis.

En cas de prise ou de perte de poids inhabituelle, contactez votre équipe soignante.

Le soir, ne mangez pas trop tard pour avoir une meilleure qualité de sommeil et remplacez les soupers riches en glucides par des soupers riches en protéines.

Ne fumez pas et consommez l’alcool avec modération.

Préparez vos repas avec soin, afin d’en préserver les précieux nutriments.

Mangez moins de viande rouge (boeuf, veau) et de viande transformée (saucisse, bacon, hamburger).

Mangez moins d’aliments frits et de sucres simples (sucre de table et desserts4).

Voilà comment repartir sur des bases alimentaires saines

Réfléchissez à quoi ressemble votre journée type. Imprimez la pyramide alimentaire et inscrivez à droite le nombre de portions de chaque groupe alimentaire que vous consommez chaque jour. Vous pouvez également faire le test de la pyramide alimentaire en ligne sur le site de la Société suisse de nutrition pour découvrir si votre alimentation est équilibrée. (www.sge-ssn.ch, terme de recherche « Test pyramide alimentaire »). Discutez de vos habitudes alimentaires avec votre équipe soignante.

Résultats d'études

 

La malnutrition augmente de près de 30% le nombre de décès par cancer.2

Une alimentation à faible teneur en acides gras saturés5 (moins de 10 % des calories)
réduit le risque de progression de votre maladie.3

Une alimentation saine contribue considérablement à un bon état de santé général.2

Vous trouverez de l'aide ici

Contactez votre équipe soignante pour plus d’informations. De nombreux hôpitaux proposent des consultations nutritionnelles généralement gratuites.

Vous trouverez des infos ici

Ligue contre de cancer :

www.liguecancer.ch
Ligne InfoCancer : 0800 11 88 11
Lundi - vendredi : 9h à 19h

Brochures de la Ligue contre le cancer :

« Une alimentation équilibrée »
« Difficultés alimentaires en cas de cancer »

Vous trouverez des informations générales au sujet de l'alimentation saine sous :

www.sge-ssn.ch
Sous « Toi et moi » sélectionner
« Pyramide alimentaire suisse »

Association suisse des diététicien-ne-s diplôme-e-s (nutritionnistes diplômés pour accompagnement professionne) :

www.svde-asdd.ch

Vous trouverez des informations détaillées sur les fruits et légumes sous :

www.5amtag.ch/fr
« 5 par jour »

Rééducation du périnée

Voilà comment améliorer votre qualité de vie grâce à des exercices ciblés

En savoir plus

Activité physique

Des exercices prescrits et planifiés par des spécialistes

En savoir plus

Adhésion thérapeutique

Persévérer et avancer plus rapidement

En savoir plus

Références

  • Doyle C et al.: Nutrition and physical activity during and after cancer treatment: an American Cancer Society guide for informed choices. CA Cancer J Clin 2006;56(6):323 – 353.
  • Prasad KN, Cole WC, Cancer and Nutrition. 1998: IOS Press. ISBN 9789051993776
  • Berkow SE et al.: Diet and survival after prostate cancer diagnosis. Nutr Rev 2007;65(9):391 – 403.
  • Macheda ML et al.: Molecular and cellular regulation of glucose transporter (GLUT) proteins in cancer. J Cell Physiol 2005;202(3):654 – 662. doi:10.1002/jcp.20166
  • Les acides gras saturés sont le plus souvent d’origine animale. Les informations relatives à la teneur en graisses saturées contenues dans les aliments sont généralement indiquées sur l’emballage.