Rééducation du périnée

Objectifs

Ne pas craindre l'incontinence

Un certain degré d’incontinence est généralement présent dans les trois mois qui suivent l’ablation de la prostate. Il est toutefois possible d‘y remédier de manière anticipée en exerçant le plancher pelvien avant même l‘intervention.L’incontinence grave et persistante est observée chez moins de 10% des patients.1 Par l’entraînement ciblé des muscles du sphincter et de tout le plancher pelvien, il est possible de corriger l’incontinence urinaire (c’est-à-dire de réaliser une vidange parfaitement contrôlée de la vessie) à un stade précoce. Les études ont montré que l’entraînement du plancher pelvien réduit la durée de l’incontinence2  et améliore nettement la qualité de vie des patients.3
 

L'hygiène intime dans l'incontinence transitoire

Lorsqu’ils présentent une incontinence urinaire transitoire, les patients ont tendance à se laver fréquemment leur zone intime. Utiliser les bons produits de soin et des protections adaptées vous permettra de vous sentir à l’aise malgré les fuites urinaires occasionnelles.

Conseils en cas d'incontinence

Parlez-en à votre équipe soignante

Évitez de porter des sousvêtements et des pantalons en matière synthétique

Ne vous lavez pas trop fréquemment et choisissez un bon produit de soin

Vérifiez quelles protections sont remboursées par votre caisse-maladie

Demandez à votre équipe soignante quelles protections choisir et où se les procurer

Protections possibles

Serviettes

Coques

Culottes jetables

Condom urinaire

Cathéter urinaire externe

Pince pénienne

Cathéter transurétral

Cathéter sus-pubien

Le plancher pelvien : bon à savoir

Le plancher pelvien ferme la cavité abdominale vers le bas. Il supporte le poids des viscères (intestin grêle, colon, vessie, etc.) à la manière d’un hamac. Le système musculaire du plancher pelvien entoure l’anus, l’urètre, la prostate chez l’homme et l’entrée du vagin chez la femme.

Les hommes ressentent bien moins que les femmes leur plancher pelvien dans le quotidien. Du fait de la grossesse, de l’accouchement et des menstruations, les femmes disposent d’une bien meilleure perception de cette région du corps. Mais avec un minimum d’effort, les hommes peuvent ressentir eux aussi leur plancher pelvien et leur sphincter, tout comme aussi apprendre à les mobiliser volontairement.

Quand procéder à la rééducation du périnée ?

  • AVANT l’ablation de la prostate, car alors vous pourrez éviter ou grandement diminuer les fuites urinaires après l’intervention
  • APRÈS l’ablation de la prostate
  • En cas de radiothérapie

Rééducation du périnée : meilleure tension sur les muscles pelviens au quotidien

Il suffit pour cela de prendre quelques minutes par jour pour s’entraîner. Cependant, il est important d’effectuer les exercices de manière régulière (de préférence chaque jour). Ceux-ci consistent à contracter le plancher pelvien – c’est-à-dire le mettre volontairement en tension – puis le relâcher. Comme vous le verrez, ces exercices sont très faciles à réaliser et, une fois appris auprès d’un physiothérapeute ou d’un coach sportif, ils peuvent être répétés sans problème chez soi.

L’entraînement du plancher pelvien devrait idéalement commencer avant l’opération, mais commencer après celle-ci (ou après une radiothérapie) peut aussi donner de bons résultats que vous trouverez satisfaisants. Cependant soyez patient, cela pourra vous prendre six mois. Les exercices qui visent à renforcer les muscles pelviens se font sans effort. Il s’agit pour commencer d’exercices de perception et de respiration. Ensuite seulement ce seront des exercices musculaires.

Les exercices doivent d’abord être effectués en position couchée, et, par la suite, en position assise, debout, et, finalement, en même temps que les activités quotidiennes. Il est recommandé d’effectuer trois à quatre cycles d’exercices par jour, en commençant chacun d’eux par cinq contractions du plancher pelvien. Vous augmenterez lentement ensuite à 10 à 12 répétitions.

Des approches telles que le biofeedback ou l’électrostimulation peuvent également être utilisées en plus des exercices respiratoires et musculaires. Le biofeedback facilite l’apprentissage de la technique en aidant à visualiser les contractions du plancher pelvien grâce à des stimuli sonores et visuels. Dans l’électrostimulation, les muscles pelviens sont renforcés par des impulsions électriques, ce qui est utile en cas, par exemple, de lésions nerveuses.

Quelques exercices

La rééducation du périnée en détail

La découvrir ici

Conseils pour uriner et aller à la selle

  • Discutez de la question avec votre équipe soignante
  • Utilisez la position abaissée « Les fesses dans la cuvette » pour aller à la selle. Pour ce faire, placez un tabouret de toilette sous vos pieds (voir illustration ci-dessous)
  • Urinez debout (pour prévenir la rétention urinaire)
  • Discutez de vos habitudes alimentaires (alimentation et boissons) avec votre équipe soignante. Elles influencent la fonction intestinale et vésicale

Résultats d'études

Les études ont montré que les exercices du plancher pelvien apportent les bénéfices suivants :

Retour plus rapide à la continence2

Amélioration de la qualité de vie3

Moins d'épisodes de fuites urinaires4

Amélioration des érections5

Vous trouverez de l'aide ici

Personnes-ressources avant et après l'opération :

N’hésitez pas à demander à votre urologue les coordonnées des coachs ou physiothérapeutes qui s’occupent de la rééducation du plancher pelvien après l’ablation de la prostate.

En fixant avec votre urologue la date de la prostatectomie (ablation de la prostate), n’hésitez pas à l’interroger explicitement sur les exercices de rééducation périnéale.

Beaucoup d’exercices peuvent être effectués peu de temps après la chirurgie (7 jours après, ou immédiatement après le retrait du cathéter). Si aucune rééducation périnéale ne vous est proposée après l’opération, veuillez explicitement aborder cette question avec votre chirurgien et/ou le personnel infirmier de l’hôpital. Vous serez alors contacté par le physiothérapeute ou un autre spécialiste du service.

Vous trouverez des infos ici

Voici quelques sites web pour des informations complémentaires et d'autres exercices :

www.beckenboden.com/ch-fr
www.pelvisuisse.ch (en allemand)
www.urotherapie.de (en allemand)
www.feldenkrais.ch/fr

Livres :

« Pelvic Power pour hommes et femmes »
de Eric Franklin

« Beckenbodentraining für Männer » (en allemand)
de Ute Michaelis

« Beckenbodentraining – Die versteckte Kraft im Mann » (en allemand)
de Marita Seleger-Giuliani

Brochure de la Ligue contre le cancer :

boutique.liguecancer.ch
« Le cancer de la prostate »

Activité physique

Des exercices prescrits et planifiés par des spécialistes

En savoir plus

Alimentation

Manger sainement : une composante essentielle de votre succès thérapeutique

En savoir plus

Adhésion thérapeutique

Persévérer et avancer plus rapidement

En savoir plus

Références

  • Matthew J. Resnick et al.: Long-Term Functional Outcomes after Treatment for Localized Prostate Cancer. N Engl J Med 2013; 368:436 – 445. doi: 10.1056/NEJMoa1209978
  • Chughtai B et al.: Conservative treatment for postprostatectomy incontinence. Rev Urol 2013;15(2):61 – 66.
  • Chang JI et al.: Preoperative Pelvic Floor Muscle Exercise and Postprostatectomy Incontinence: A Systematic Review and Meta-analysis. Eur Urol 2016;69(3):460 – 467. doi:10.1016/j.eururo.2015.11.004
  • Dorey G et al.: Pelvic floor exercises for erectile dysfunction. BJU Int 2005;96(4):595 – 597. doi:10.1111/j.1464 – 410X.2005.05690.x
  • Goode PS et al.: Behavioral therapy with or without biofeedback and pelvic floor electrical stimulation for persistent postprostatectomy incontinence: a randomized controlled trial. JAMA 2011;305(2):151 – 159. doi:10.1001/jama.2010.1972
  • Fotocredit © Bildagentur Zolles KG/Christian Hofer