Désir d'enfant

Objectif

Parler de son désir d'enfant avant le traitement

Le liquide séminal1 étant produit par la prostate, les hommes ne peuvent plus procréer de manière naturelle après ablation de la prostate (prostatectomie). Le liquide prostatique issu des vésicules séminales sert à véhiculer le sperme. Son absence a pour conséquence des orgasmes secs, sans éjaculation. Après ablation de la prostate, il n‘est donc plus possible de concevoir des enfants de manière naturelle. Par ailleurs, les traitements (radiothérapie, hormonothérapie et chimiothérapie) réduisent la fertilité. Par conséquent, n’hésitez pas à parler de votre désir d’enfant à votre équipe soignante, et faites-le avant le traitement.

En cas de désir d’enfants, vous pouvez procéder à un dépôt de sperme dans un centre spécialisé (médecine de la reproduction ou centre de procréation médicalement assistée). À cet effet, un ou plusieurs échantillons de votre sperme seront conservés sous forme congelée (cryoconservation) dans une banque de sperme. Cette méthode est relativement facile à réaliser et donne de bons résultats. Le coût de congélation et de conservation du sperme sont à votre charge. Après votre traitement, votre sperme pourra être utilisé pour une procréation médicalement assistée (fécondation in vitro puis implantation de l’embryon dans l’utérus de votre compagne). Dans certains cas, il est possible de procéder à une biopsie testiculaire.

Parler de son désir d'enfant avec sa partenaire

  • Vous ou votre compagne désirez un enfant ?
  • Comment parlez-vous avec votre compagne de votre désir d'avoir un enfant ?

Voilà comment passer de l'urologue au centre de procréation assistée

  1. Parlez à urologue de votre désir d’avoir des enfants, faites-le avant de fixer la date de l’opération
  2. Contactez un centre de procréation médicalement assistée (votre urologue vous en fournira la liste)
  3. Avant le recueil de sperme, votre urologue réalisera un test de dépistage du VIH et de l’hépatite B et C. Il est donc préférable de prévoir un délai de trois semaines pour pouvoir effectuer tranquillement tous les examens et le recueil de sperme.
  4. Les coûts du spermogramme et de la congélation du sperme se montent à 300 - 400 francs selon le centre.
  5. Le prix de la conservation du sperme et ensuite d’environ 400 francs par année. En cas de maladie, la durée de conservation est illimitée.

Vous trouverez des infos ici

Europa­-Uomo Suisse :

www.europa-uomo.ch (en allemand)

Info-Entraide Suisse :

www.selbsthilfeschweiz.ch/shch/fr

Les pages Internet suivantes fournissent des informations complémentaires :

www.kinderwunsch.ch (en allemand)
www.swissmom.ch (en allemand)

Société suisse de médecine de la reproduction :

www.sgrm.org
 

Sexualité

Les problèmes d'érection peuvent se traiter

En savoir plus

Couple et amis

Une ressource essentielle pour surmonter le cancer de la prostate

En savoir plus

Assistance sociale

De l'aide concernant votre situation professionnelle et financière

En savoir plus

Références

  • Les spermatozoïdes sont produits dans les testicules avec et environ 5% du liquide séminal. Comme c’est la prostate et les vésicules séminales adjacentes (qui sont également retirées lors de l’ablation de la prostate) qui produisent la majeure partie du liquide séminal, il n’est plus possible d’avoir des éjaculations fertiles (sperme) après une prostatectomie. Par ailleurs, les canaux éjaculateurs sont ligaturés pendant l’opération.